Sud-kivu : un militaire FARDC a tué sa femme par balles

Partager :

Un militaire des FARDC de grade de capitaine a ouvert le feu sur sa femme dans l’agglomération de Biglimani à Minova dans la province du sud-kivu, la nuit de vendredi 28 à ce samedi 29 janvier 2022. Des incompréhensions à la base de ce fusillade ne sont pas encore révélées au grand public, cependant des sources sur place présentent la défunte connue sous le prénom de Anne-Marie tel une militante défendant les droits de l’homme dans le territoire de Kalehe.

Le capitaine de l’armée aurait été maîtrisé par ses collègues militaire puis conduit dans un endroit de détention en attendant qu’il soit entendu par les instances de justice militaire et ainsi connaître les mobiles de l’acte fatal de l’officier supérieur. KING OSADO

LIRE AUSSI: Nord-Kivu : plus de 20 Militaires tués par les rebelles du M23

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

RDC: « l’audio attribué au ministre de la Défense est l’œuvre des services secrets rwandais monté par Byamungu, l’un des pantins du M23 » ( Armée)

RDC: « l’audio attribué au ministre de la Défense est l’œuvre des services secrets rwandais monté par Byamungu, l’un des pantins du M23 » ( Armée)

Masisi : poursuite des combats entre FARDC et M23 dans la région de Kitshanga

Des combats se sont poursuivis, jeudi 2 février, entre les FARDC et le M23 dans …

Nord-Kivu : Les opérations militaires ont été bien planifiées pour récupérer toutes les entités sous contrôle du M23 (FARDC)

Les Forces armées de la République démocratique du Congo et le mouvement terroriste M23 s’affrontent, …

Nord-Kivu : reprise des combats entre FARDC et M23 à Masisi et Rutshuru

Des combats ont repris tôt ce mercredi 1er février sur deux lignes de front dans les …