Goma: le RSLF lance un atelier d’élaboration des propositions d’édit portant « sur la lutte contre les violences basées sur le genre de la femme »

Partager :

Le mouvement Rien sans les femmes (RSLF) a organisé ce vendredi 18 février 2022 l’atelier d’élaboration des propositions d’edit d’édit portant sur la lutte contre les violences basées sur le genre qui freinent la participation de la femme dans la prise de décision. A l’hôtel Congo uni en ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu à peu près une cinquantaine des femmes, membres de rien sans les femmes et d’autres participants notamment quelques députés provinciaux du Nord-Kivu ont pris part active à cet atelier d’une journée.

Au cours de ces assisses, il a été question pour Madame Nelly kyeya , point adjoint du mouvement rien sans les femmes au Nord-Kivu d’évaluer les instruments juridiques sur la protection de la femme et l’application de la résolution 1325. « la manière dont la société comprend la femme ainsi que l’homme, il faudrait comprendre que nous luttons contre les inégalités sociales entre les hommes et les femmes. la contribution de tous s’avère importante et la 1325 leur donne tous les ingrédients pour y parvenir.  » explique Me Yann Katina , gestionnaire de la clinique juridique à la maison de la femme au Nord-Kivu.

De son côté, le député provincial Prince Kihangi soutien que l’humanité entière puisse participer à soutenir les femmes contre les VBG et la province du Nord-Kivu vit un contexte particulier en termes des violences basées sur le genre de la femme. « Nous encourageons vivement le mouvement rien sans les femmes pour cette initiative. pour ce projet qui est entrain d’être mis en place, nous promettons notre accompagnement. La femme du Nord-Kivu vit dans des zones en conflits.

celles de haut risque et nous devons plus réfléchir sur l’amélioration de la situation de la femme au Nord-Kivu car elle est particulière et savoir comment la protéger au-delà de tous disent sur ces instruments car semblent-il qu’elle est exposée à beaucoup de risques. la situation de la femme sur les VGB nous allons transformer l’idée de ce mouvement féministe en proposition d’édit, ainsi la soumettre aux collègues députés aussitôt que les activités vont répondre à l’assemblée provinciale » promet Prince Kihangi député provincial au Nord-Kivu. Mérite BAHOGWERHE

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

Kasai-Oriental : un centre de santé est en construction au village Kabwe

Le centre de santé de Kabwe 1 est en pleine construction dans la localité du …

Maniema : des femmes accouchent au poste de santé Binumbi qui n’a aucun lit d’accouchement

  Le poste de santé de Binumbi dans la zone de santé de Kalima, à …

RDC : adoption du projet d’ordonnance-loi modifiant et complétant la loi fixant les principes fondamentaux relatifs à l’organisation de la Santé Publique

Le gouvernement a lors de la 84e réunion du conseil des ministres adopté le projet …

RDC-Beni: la rougeole frappe de plein fouet la zone de santé d’Oicha, au moins 700 cas notifiés dont six décès

L’épidémie de rougeole frappe de plein fouet la zone de santé d’Oicha, en territoire de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *