RDC: Le secrétaire général de l’ONU annule sa visite en RDC

Partager :

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, s’est déclaré inquiet, lundi 21 février, de la détérioration de la situation concernant l’Ukraine et a décidé d’annuler la visite de trois jours qu’il devait effectuer en République démocratique du Congo à partir de ce mardi 22 février.

Le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, a annoncé l’annulation de cette visite dans une courte note adressée à la presse. Il a précisé que le chef de l’ONU, qui se trouvait en Europe, serait de retour mardi à New York.


Plus tard, dans une déclaration à la presse, le porte-parole a déclaré que le Secrétaire général était « vivement préoccupé par la décision de la Fédération de Russie concernant le statut de certaines zones des régions de Donetsk et Louhansk en Ukraine. Il appelle au règlement pacifique du conflit dans l’est de l’Ukraine, conformément aux Accords de Minsk, tels qu’approuvés par le Conseil de sécurité dans la résolution 2202 (2015) », a-t-il indiqué.


À savoir que Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, devrait arriver ce mardi 22 février dans l’est de la République démocratique du Congo pour exprimer sa solidarité auprès des familles qui continuent d’être attaquées et déplacées par des groupes armés.
Après sa visite en Ituri, M. Guterres devrait se rendre rendra à Goma, chef-lieu de la province voisine du Nord Kivu, où il devrait rencontrer le gouverneur militaire de la province et d’autres acteurs.

Un tête-à-tête était prévu à Kinshasa dans la journée du 24 février avec le Président Congolais Félix Tshisekedi, ainsi que d’autres responsables du gouvernement et des leaders de la société civile.
Dans la capitale congolaise, le chef de l’ONU devrait aussi participer au dixième Sommet du Mécanisme régional de suivi de la paix, de la sécurité et du cadre de coopération pour la RDC et la région.  Lors de cette conférence, qui se tient le 24 février, les dirigeants de la région des Grands Lacs vont évaluer les progrès et les problèmes dans la mise en œuvre de l’accord signé à Addis-Abeba, il y a neuf ans.

Cette visite de M. Guterres intervient quelques jours après le lancement du Plan 2022 de la réponse humanitaire de 1,88 milliard de dollars pour venir en aide à 8,8 millions personnes vulnérables.

Selon l’ONU, plus de 27 millions de personnes souffrent d’insécurité alimentaire grave et aigüe. Rédigé par KING OSADO

LIRE AUSSI: RDC: Les USA prêtent à soutenir le Processus Électoral en RDC

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

RDC : 26,4 millions de personnes auront besoin d’assistance humanitaire (OCHA)

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies(OCHA) précise dans dans un …

XXe sommet de l’EAC : les Chefs d’Etat exigent la cessation immédiate des hostilités en RDC et la poursuite du déploiement des troupes

Les Chefs d’Etat de l’EAC recommandent la cessation immédiate des hostilités entre les FARDC et …

Le pape a quitté la RDC pour le Soudan du Sud — La Libre Afrique

Au terme d’un séjour marqué par une ferveur nourrie et des appels répétés à la …

RDC : Denise Nyakeru, marraine de la 6ème promotion de l’Ecole de Renseignements militaire (ERENS) édition 2021-2022

Cent -quatre- vingt-cinq(185) Officiers de renseignement militaire ont reçu des mains de Denise NYAKERU TSHISEKEDI …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *