Guerre en Ukraine : Pour le Président Ukrainien, La Russie veut effacer l’Ukraine et son Histoire

Partager :

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé ce mercredi Moscou de chercher à « effacer » l’Ukraine et son histoire, appelant les Juifs « à ne pas rester silencieux », après des frappes russes près de Babi Yar, site d’un massacre nazi.

« Ils ont l’ordre d’effacer notre histoire, d’effacer notre pays, de nous effacer tous », a-t-il lancé dans une vidéo, exhortant les pays du monde entier à ne pas rester neutres.

Le président ukrainien, qui est lui-même juif, a appelé « les Juifs du monde » à se faire entendre du fait de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, au lendemain d’un bombardement russe ayant visé la tour de télévision à Kiev, mitoyenne du site du massacre nazi de Babi Yar où près de 34.000 juifs avaient été massacrés en deux jours par les nazis en 1941

« Criez que des civils sont tués »
« Il est important que des millions de Juifs à travers le monde ne restent pas silencieux », a-t-il dit, « le nazisme est né dans le silence. Criez que des civils sont tués. Criez que des Ukrainiens sont assassinés ». a-t-il conclus le président Ukrainien. Rédigé par KING OSADO

LIRE AUSSI: Ukraine -Russie: La tour de la Télévision Ukrainienne Bombardée

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

Ukraine / Les Russes expliquent comment ils ont pris la ville de Soledar en tuant 700 militaires

L’armée russe a officiellement annoncé la prise de la ville de Soledar, théâtre d’une intense …

Ukraine / Voici la violente réponse de la Russie après la mort de ses 63 militaires (photo)

Ukraine / Voici la violente réponse de la Russie après la mort de ses 63 militaires (photo)

Ukraine: La Russie bombarde un hôtel qui abritait des mercenaires de l’OTAN

Ukraine: La Russie bombarde un hôtel qui abritait des mercenaires de l’OTAN

Ukraine: l’Occident cherche à «diviser» la Russie, fustige Poutine

Ukraine: l'Occident cherche à «diviser» la Russie, fustige Poutine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *