Insolite : une crèche interdit l’accès à une petite fille par peur que son visage effraie d’autres enfants

Partager :

Une crèche russe a refusé d’inscrire une petite fille handicapée par crainte que son visage déformée effraie d’autres enfants.

Les parents de Sofya Zakharova affirment que le personnel de la crèche leur a dit qu’elle sera inscrite une fois qu’elle aura subi une chirurgie pour changer son apparence.

L’organisation caritative locale Rainbow of Goodness insiste qu’elle soit inscrite mais la crèche refuse de revenir sur sa décision.

La petite Sofya a déjà été programmée pour une intervention chirurgicale, mais elle a été reportée à plusieurs reprises.

Les médecins n’arrivent pas à donner une explication à la maladie de Sofya, mais cela lui a laissé avec un crâne et un front plus larges et quelques doigts et orteils ont fusionné ensemble.

Les experts affirment que la condition de Sofya pourrait s’aggraver si on ne lui donne pas la chance d’interagir avec d’autres enfants.

« Plus elle interagit avec les autres, plus il lui sera facile de faire face aux conditions dans lesquelles elle vit et grandit », a déclaré Ekaterina Belan, un psychopédagogue du milieu.

Les autorités locales ont ouvert une enquête sur la crèche et veulent savoir pourquoi son opération a été reportée à plusieurs reprises.

Elles espèrent également trouver une nouvelle maison pour Sofya et ses parents car ils vivent actuellement avec ses grands-parents dans une maison sans eau courante, sans poêle ni chauffage central. Rédigé par KING OSADO

LIRE AUSSI: Insolite : L’Arche de Noé Reconstruite aux USA, Ça fait polémique

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

RDC : l’Unicef exige la libération de 13 enfants enlevés lors d’une attaque des ADF à Beni

L’Unicef a exigé vendredi la libération d’au moins 13 enfants, 11 garçons et 2 filles, …

Beni : la MONUSCO offre des vivres aux femmes et enfants malnutris

L’unité de police constituée sénégalaise de la MONUSCO à Beni (Nord-Kivu) a offert, le mercredi …

Femmes et enfants fouettés en public à Salamabila: députés et sénateurs ont protesté auprès auprès du ministre des droits humains 

Les images sont insoutenables. Elles montrent des femmes et des jeunes filles fouettées en public …

Lualaba : « Ce ne sont pas les enfants qui vont vers les mines mais ce sont les mines qui vont souvent vers les enfants » (Jean Serge Lumu)

Le directeur de cabinet au commissariat des Affaires sociales du gouvernement provincial du Lualaba, Jean Serge Lumu, parle …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *