RDC/Santé:Herve NDAYWEL BWAMANDA, président national de l’association des personnes vivant avec Handicap lance un message fort auprès du chef de l’État de la RDC.

Partager :

Le président national de l’association des personnes vivant avec handicap (APVH) et défenseur des personnes vivant avec handicap en République Démocratique du Congo, Hervé NDAYWEL BWAMANDA a adressé un message très fort auprès du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi ce vendredi 04 mars 2022.

Dans une interview accordée à Magzote.com ce vendredi 04 mars 2022,monsieur Hervé NDAYWEL BWAMANDA considère que le gouvernement congolais délaisse leur secteur.

« Nous,les personnes vulnérables nous étions tout le temps déconsidérés car à l’époque du président Joseph Kabila Kabange les personnes vivant avec handicap étaient dans la rue pour quémander ceci cela pendant 18 ans toujours pas de solution.
Nous personnes vulnérables avec nos prières, nous avons demandé à Dieu par rapport notre prière qu’il puisse nous donner un dirigeant qui va s’occuper des personnes vulnérables, nos demandons au chef de l’État actuel Félix Antoine Tshisekedi s’il peut nous donner d’autres dirigeants dans notre secteur donc celui qui va s’occuper des personnes vivant avec handicap.

Après les élections passées (2018) ,nous avons crû qu’avec le chef de l’État en régime qu’il y aura quelque changement vis à vis de cette catégorie des personnes vulnérables car à l’époque de l’ex président il n’y avait pas un ministère qui s’occupait des personnes vivant avec handicap mais aujourd’hui il y’a ce ministère grâce à mon initiation mais ces personnes vulnérables sont toujours dans la rue »,a-t-il déclaré.

Toutefois ce président national de l’association des personnes vivant avec handicap déplore un certain complot politisé vu qu’il était écarté pour le poste politique pour être à la tête du ministère. Par ailleurs monsieur Hervé NDAYWEL BWAMANDA demeure le président national malgré qu’il soit auteur et initiateur de ce ministère.

En outre cette structure considère d’échouement le mandat du chef de l’État actuel d’où même elle ne soutiendrait pas ce dernier au cours des prochaines élections.

Il sied de rappeler que cette association possède l’ambition d’opérer un changement radical dans la façon dont la société protège le droit à la santé, droit à l’éducation bref, droit à la vie dans la dignité humaine des personnes vivant avec handicap.

Boniface Malimingi Anatole à Goma

LIRE AUSSI: RDC: Un tout 1er bateau solaire fabriqué par un congolais viens d’être dévoilé

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

Bunagana : Devant le Conseil de sécurité de l’ONU, Kinshasa rejette toutes discussions avec des troupes rwandaises

Bunagana : Devant le Conseil de sécurité de l’ONU, Kinshasa rejette toutes discussions avec des troupes rwandaises

Nord-Kivu : une force mixte ICCN-FARDC-PNC déployée à Nzulo pour empêcher l’envahissement du Parc des Virunga

Nord-Kivu : une force mixte ICCN-FARDC-PNC déployée à Nzulo pour empêcher l'envahissement du Parc des Virunga

RDC : Félix Tshisekedi pour une dynamique de création des emplois correctement rémunérés et décents

RDC : Félix Tshisekedi pour une dynamique de création des emplois correctement rémunérés et décents

Rencontre FCC – LAMUKA – Union sacrée : Nouvel Élan espère qu’un consensus sera trouvé sur le processus électoral

Rencontre FCC - LAMUKA - Union sacrée : Nouvel Élan espère qu’un consensus sera trouvé sur le processus électoral

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.