RDC : MSF suspend toutes ses activités suite aux multiples attaques

Partager :

L’organisation non gouvernementale Médecin Sans Frontières (MSF) a annoncé la suspension des ses activités sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo dès ce mercredi 23 Mars 2022.

Cette décision est motivée par des attaques à répétition des convois des humanitaires dans la province de l’Ituri précisément dans le territoire de Djugu, par les miliciens de la Coopérative pour le Développement du Congo (CODECO).

Dans une note de service rendue publique le dimanche 20 mars 2022, le MSF fait savoir qu’en date du 28 octobre 2021, une équipe composée de cinq agents de MSF/Suisse du projet NIZI/BAMBU en territoire de Djugu, a été attaqué sur la route se situant entre les localités Kobu et Bambu par des individus non identifiés et deux membres de l’équipe ont été grièvement blessés.

suite à ces événements malheureux, Medecin Sans Frontières avait demandé aux autorités congolaises de diligenter une enquête pour établir les responsabilités et les causes de cette attaque. Malheureusement cela n’a jamais été fait. Une situation qui a conduit à la cessation des activités du projet NIZI/BAMBU, en territoire de Djugu province de l’Ituri, poursuit le communiqué.

Par ailleurs Médecin Sans Frontières, condamne avec la toute dernière énergie les attaques des structures de santés et celles des patients et les personnels de santé par les rebelles dans plusieurs zones de santé dans lequelles elle intervient.

Rédigé par KING OSADO

LIRE AUSSI: RDC: 3 députés provinciaux sont m*ort après une n*oyade dans une rivière

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

RDC : adoption du projet d’ordonnance-loi modifiant et complétant la loi fixant les principes fondamentaux relatifs à l’organisation de la Santé Publique

Le gouvernement a lors de la 84e réunion du conseil des ministres adopté le projet …

RDC-Beni: la rougeole frappe de plein fouet la zone de santé d’Oicha, au moins 700 cas notifiés dont six décès

L’épidémie de rougeole frappe de plein fouet la zone de santé d’Oicha, en territoire de …

RDC: les médecins de l’Ituri en colère après le meurtre de leur collègue

Les médecins de l’Ituri dénoncent le meurtre de leur collègue et directeur de l’hôpital d’Aungba. Dans …

Kindu : plus de 100 médecins s’engagent à lutter contre les fausses informations sur le vaccin anti COVID-19

Le Coordonnateur provincial du Programme élargi de vaccination (PEV) au Maniema a sensibilisé, vendredi 13 …

2 Commentaires

  1. La fermeture des activités sur toute l’ intendu de la RDC n’est pas une solution plus tôt que de chercher des zones qui sont calme pour continuer avec les activités humanitaires

  2. La fermeture des activités sur toute l’ étendue de la RDC n’est pas une solution plus tôt que de chercher des zones qui sont calme pour continuer avec les activités humanitaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *