L’organisateur de Miss Rwanda mis aux arrêts et emprisonné

Partager :

L’organisateur du concours de beauté au Rwanda a été arrêté le mardi, 27 avril 2022, pour de présumés a*bus s3xuels sur des participantes. L’information a été rendue publique par la police rwandaise.

Dieudonné Ishimwe, organisateur de Miss Rwanda est accusé d’a*gressions s3xuels sur des participantes de l’année dernière. Il a été de ce fait emprisonné pour les faits qui lui sont reprochés.

Un mois seulement après l’édition de 2022 de Miss Rwanda, l’organisateur Dieudonné Ishimwe est derrières les barreaux pour une affaire d’a*gression s3xuelle. Un employé de l’entreprise a déclaré que quatre filles qui ont participé au concours en 2021 et à l’édition de cette année ont porté plainte auprès des enquêteurs avant son arrestation.

Le porte parole du Bureau d’enquête rwandais, Thierry Murangira, a précisé que l’homme de 36 ans est soupçonné d’a*gressions « sur d’anciennes participantes à Miss Rwanda » à plusieurs reprises.

Pour des raisons que l’on ignore encore, l’organisation a informé qu’une ancienne Miss Rwanda avait démissionné de son poste de directrice de la communication la semaine dernière, après quatre ans de collaboration.

Jusqu’à présent, l’accusé ne s’est pas encore prononcé sur les charges qui pèsent contre lui. Au Rwanda, les actes d’abus s3xuels sont passibles de 15 ans d’emprisonnement.

Dieudonné Ishimwe est le PDG de Rwanda Inspiration Back Up, la structure qui organise le concours Miss qui est l’un des événements le plus suivi au Rwanda.

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

L’EAC exige à la RDC des « clarifications urgentes » sur l’expulsion des officiers rwandais membres de l’état-major de la force régionale

L’EAC exige à la RDC des « clarifications urgentes » sur l’expulsion des officiers rwandais membres de l’état-major de la force régionale

Nord-Kivu : reprise des combats dans la région de Kitshanga-Mwesso entre les FARDC et les rebelles du M23 soutenus par le Rwanda

Des combats ont repris très tôt le mercredi 1er février matin dans la région de …

RDC: « l’audio attribué au ministre de la Défense est l’œuvre des services secrets rwandais monté par Byamungu, l’un des pantins du M23 » ( Armée)

RDC: « l’audio attribué au ministre de la Défense est l’œuvre des services secrets rwandais monté par Byamungu, l’un des pantins du M23 » ( Armée)

Nord-Kivu : Les opérations militaires ont été bien planifiées pour récupérer toutes les entités sous contrôle du M23 (FARDC)

Les Forces armées de la République démocratique du Congo et le mouvement terroriste M23 s’affrontent, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *