RDC : Jules Alingete demande pardon au peuple congolais après ses propos tenus à Houston

Partager :

L’Inspecteur Général de l’inspection Générale des Finances (IGF), Jules Alingete a tenu à élucider les propos tenus par sa personne lors de son passage à Houston, dans l’État de Texas aux USA. Dans un entretien ce vendredi 29 avril dernier, le Chérif des Finances publiques a, sans atermoiement aucun, demandé pardon à toute la population congolaise vexée par ses propos.

« Je regrette sincèrement l’incompréhension dont nous avons été victime autour de ces propos. Je regrette et je partage également la douleur de nos frères de l’Est du pays qui souffrent des affres de la guerre, qui souffrent des tueries, des viols et des actes de barbarie. Nous partageons leur douleur et je regrette que aient étés vexés parce que nos propos ont étés sortis de leur contexte. J’avais été devant les investisseurs à Houston et les investisseurs avaient besoin d’être rassurés», a-t-il dit.

Et d’ajouter : « Je regrette que mes propos tenus à Houston soient objets de la manipulation. Je n’avais pas l’intention de cracher sur la mémoire de nos frères morts mais je devais rassurer les investisseurs que notre pays est un lieu favorable pour les investissements».

Pour rappel, les propos “il n’y a pas des guerres en RDC” tenus par Jules Alingete aux USA ont fait grand bruit dans le chef de l’opinion publique congolaise. Si les hommes comme le défenseur des droits de l’homme Jean-Claude Katende ont pris position pour Alingete, plusieurs milliers de congolais ont exigé la démission du Cherif des Finances publiques.

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

Eric Kamba : « Les assassinats de Lumumba et Kabila ont comme dénominateur commun l’indépendance du Congo »

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre …

Nord-Kivu : les FARDC et la MONUSCO vont procéder à une séance d’essai à l’arme lourde ce samedi 17 décembre

Nord-Kivu : les FARDC et la MONUSCO vont procéder à une séance d’essai à l’arme lourde ce samedi 17 décembre

Grands Lacs : Tshisekedi et Kagame vont-ils se réconcilier à Washington ?

Grands Lacs : Tshisekedi et Kagame vont-ils se réconcilier à Washington ?

Agression dans l’Est : Kigali continue de renfoncer les M23 en effectifs et en matériels

Agression dans l’Est : Kigali continue de renfoncer les M23 en effectifs et en matériels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *