Un prisonnier sur3pris en pl€in €bat s3xuel avec une visiteuse dans la prison

Partager :

En début d’après-midi, le jeudi 28 avril, des agents pénitentiaires de la prison de Saint-Quentin-Fallavier ont surpris Nordahl Lelandais en plein é*bat s3xuel avec une visiteuse au parloir. Le détenu risque 14 jours de quartier disciplinaire.
Demande de permis

D’après Le Dauphiné libéré , il s’agissait du premier parloir obtenu par cette visiteuse qui réside à Paris. La direction pénitentiaire explique qu’elle a entretenu une correspondance soutenue avec le meurtrier de Maëlys et d’ Arthur Noyer.

La femme a ensuite fait toutes les démarches de demande de permis, et « celui-ci a été octroyé par la direction de l’établissement au vu de l’avis favorable issu de l’enquête préfectorale » .

Les agents sont immédiatement intervenus pour mettre fin au parloir, et Nordahl Lelandais , qui se serait montré me*naçant, a été reconduit dans sa cellule à l’isolement. De son côté, la visiteuse, elle a été invitée à simplement partir.

Un parloir dit ‘classique’ est considéré comme un lieu public, et donc les re*lations s3xue.lles sont interdites.

La prison a également qualifié d’’exhibition’ les faits constatés par les agents. Du coup, Nordahl Lelandais risque 14 jours de quartier disciplinaire, d’autres types de sanction sont possibles.

Boniface Malimingi Anatole

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.