Nord-Kivu: de nouveaux affrontements entre l’armée et les M23 signalés ce jeudi

Partager :

Les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) et les Forces Armées de la République démocratique du Congo s’affrontent de nouveau depuis le début d’après-midi de ce jeudi 19 mai 2022.

Se livrant à la presse dans la foulée, le lieutenant-colonel Guillaume Ndjike Kaïko, affirme que ce sont les M23 qui ont attaqué l’armée Congolaise, après avoir menacé de lancer leur offensive à travers un communiqué publié dans l’avant-midi de ce jeudi sur les réseaux sociaux.

« Nous sommes à Kabasanza, le M23 vient une fois de plus de violer la trêve en attaquant une de nos positions et une patrouille des FARDC. Vous savez aussi qu’il y a environ une heure dans les réseaux sociaux, vous avez vu,

Lire Aussi:  L’EAC et le conflit économico-sécuritaire dans l’Est de la RDC

les M23 ont lancé un communiqué selon lequel ils se préparaient à attaquer et voici la preuve, ils viennent de matérialiser leur volonté et là les FARDC viennent de maîtriser la situation, nous attendons la suite », rapporte le colonel Guillaume Ndjike aux médias présents dans la zone opérationnelle.

Après pourtant quelques jours d’accalmie, les hostilités sont donc relancées entre les deux forces. Entre-temps, dans son communiqué, le M23 a accusé l’armée Congolaise d’être en alliance avec des groupes armés locaux à Rutshuru, des accusations auxquelles l’armée n’a pas encore répondu.

« De nouvelles rencontres ont eu lieu entre les FARDC et les groupes armés, élargies aux autorités administratives du territoire de Rutshuru et les premiers éléments membres des groupes armés formés par  les FARDC ont été déployés sur la ligne de front ce mercredi 18 mai », affirme ce mouvement rebelle d’origine rwandaise.

Lire Aussi:  Nord-Kivu: Aucun franc congolais ne circule plus à Bunagana sous occupation du M23

Fin mars dernier, des milliers de civils ont fui leurs villages au territoire de Rutshuru suite aux affrontements entre l’armée et les M23. Certains acteurs humanitaires étaient également contraints à suspendre leurs activités et délocaliser leurs personnels.

LIRE AUSSI: RDC: L’armée Ougandaise annonce son retrait sur le sol congolais

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

Nord-Kivu: L’armée accepte de reprendre les offensives contre le M23

Nord-Kivu: L’armée accepte de reprendre les offensives contre le M23

RDC/ Occupation de Bunagana : ce qu’a dit le ministre des affaires étrangères

RDC/ Bunagana : ce qu’a dit Christophe Lutundula

RDC : Un ancien colonel FARDC vient de rejoindre le M23

RDC : Un ancien colonel FARDC vient de rejoindre le M23

RDC: Un autre Général arrêté et transféré à Makala, juste après Philémon Yav

RDC: Un autre Général arrêté et transféré à Makala, juste après Philémon Yav

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.