RDC : Augustin Matata Ponyo a quitté Kinshasa pour les Etats-Unis

Partager :

Président du parti politique Leadership et Gouvernance pour le développement (LGD), le sénateur Augustin Matata Ponyo est en partance depuis ce vendredi 20 mai des Etats-Unis.

Au pays de l’oncle Sam, l’ancien Premier ministre va notamment répondre à une invitation du secrétaire général de l’Organisation des Nations-Unies (ONU), Antonio Guterres, selon ses proches.

L’information est livrée par Floride Zantoto, un des membres de l’équipe de communication de Matata Ponyo.

Le 06 octobre dernier, António Guterres avait présenté, devant le Conseil de sécurité, son rapport sur la Monusco. A cette occasion,  il avait aussi évoqué le saga judiciaire autour du dossier Bukanga Lonzo dans lequel Matata Ponyo est impliqué.

 » (…) les allégations portées contre le sénateur Augustin Matata Ponyo au sujet d’une mauvaise gestion des fonds publics du temps où il était Premier ministre, de 2012 à 2016, ont également été interprétées par certains acteurs politiques comme un moyen de neutraliser un éventuel candidat présidentiel « , avait t-il dit.

Au mois de février dernier M. Matata avait alerté sur son compte Twitter que les agents de la Direction générale des migrations (DGM), l’avaient empêché de prendre son vol pour se rendre à Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga.

 » Incroyable mais vrai. La DGM vient de m’empêcher de prendre le vol Congo Airways pour participer aux funérailles de ma jeune sœur décédée à Lubumbashi.

Alors que la Cour constitutionnelle a clos le dossier définitivement en novembre. Qui pouvait l’imaginer ! Vive l’Etat de droit « , avait écrit Matata Ponyo.

Le sénateur est cité par l’inspection générale des finances (GF) comme le responsable de la faillite du parc Agro industriel de Bukanga Lonzo. Selon l’IGF, Matata aurait détourné plus de 200 millions USD de ce projet.

La Cour constitutionnelle s’est déclarée incompétente dans cette affaire mettant en cause Matata Ponyo, l’ancien Ministre délégué aux Finances, Patrice Kitebi et le responsable de la Société AFRICOM, Christo Grobler. 

LIRE AUSSI: RDC: fin du théâtre joué longtemps par le trio Kabila-Tshisekedi-Kamerhe

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

Le Pape François souhaite des élections libres, transparentes et crédibles en RDC

Alors que la RDC s’apprête à organiser les élections générales en décembre prochain, le Pape …

Félix Tshisekedi: « Mon vœu est que cette visite du Saint Père soit le signe annonciateur d’une année pleine de succès tant dans l’organisation des prochaines élections que dans la promotion de la coopération entre la RDC et ses partenaires extérieurs »

Le pape François sera en visite en RDC du 31 janvier au 3 février prochains. …

« Il y aura un avant et un après voyage du pape » — La Libre Afrique

Le pape François séjournera à Kinshasa du 31 janvier au 3 février. Un voyage sur fond de …

Élections 2023 : Matata Ponyo appelle la population à s’enrôler pour se choisir des dirigeants capables de remettre le pays sur le chemin de l’émergence et du développement

Le président du parti politique leadership et gouvernance pour le développement (LGD), l’ancien Premier ministre, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *