RDC: Affrontements FARDC – M23; la cheffe de la Monusco appelle les rebelles à respecter le cessez-le-feu

Partager :

La Représentante Spéciale du Secrétaire général de l’ONU RDC, Mme Bintou Keita ordonne aux rebelles du M23 de déposer les armes conformément au processus de paix engagé à Nairobi (Kenya) par les autorités congolaises

En effet, le M23 a attaqué les positions de l’Armée congolaise à Shangi, dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). Ses éléments ont également attaqué les Casques Bleus de la MONUSCO qui ont riposté dans le cadre de l’opération conjointe FARDC-MONUSCO avec pour objectif prioritaire la protection des civils. Des attaques lancées « délibérément » que la Cheffe de la MONUSCO condamne avec la dernière énergie.

« Elle (Mme. Bintou Keita, Ndlr)  appelle le M23 à cesser immédiatement toutes les hostilités, conformément aux engagement pris dans le cadre du processus de Nairobi, à déposer les armes sans conditions, et à adhérer au Programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (P-DDRCS) », lit-on dans un communiqué de la MONUSCO.

Par la même occasion, la Représentante spéciale a déploré à cet égard les nouveaux déplacements de populations civiles suite à ces affrontements. L’évaluation des conséquences de ces attaques et des besoins humanitaires est en cours et ce, en coordination avec les agences, fonds et programmes concernés.

Tout en saluant la bravoure et la détermination des Casques Bleus malgré le climat dans lequel ils opèrent, Mme. Bintou Keita rappelle le soutien de la MONUSCO au gouvernement et au peuple de la République démocratique du Congo pour restaurer la paix et la stabilité dans l’est du pays, et soutenir le désarmement de tous les groupes armés. 

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

Ituri : 4 combattants ADF neutralisés par les FARDC à Irumu

Quatre éléments des ADF ont été neutralisés par les FARDC dimanche au village de Ndimo …

RDC: à la suite de l’attaque contre l’hélicoptère de la MONUSCO, le gouvernement réitère « son appel pressant au Conseil de Sécurité pour des sanctions immédiates contre le M23 et leurs alliés rwandais pour ces crimes de guerre répétitifs »

Le gouvernement renseigne que les tirs visant dimanche 5 février l’hélicoptère de la MONUSCO ont …

Nord-Kivu : un mort dans l’attaque armée d’un aéronef de la MONUSCO

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre …

RDC: un hélicoptère de la MONUSCO visait par des tirs, un mort et un blessé 

Un hélicoptère de la MONUSCO a été visait par des tirs ce dimanche. L’appareil avait …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *