RDC , M23 , Rwanda : Une solution pour mettre fin à tout ça

Partager :

Quelques jours déjà que nous faisons à nouveau face aux combats entre les FARDC et les rebelles du M23, L’opinion ne cesse de se demander pourquoi l’Etat congolais n’a toujours pas réussi à mettre fin à cette affaire, par contre l’État congolais ne cesse de pointer le doigt à son voisin le Rwanda de toujours soutenir les rebelles du M23, ainsi monsieur PATRICK L’ANGE OLOMBE de Goma propose une idée qui semble être géniale à fin de mettre fin à ces multiples accusations :

La frontière entre la RDC et le Rwanda est longue de 217 Km.

Il existe plusieurs pays dans le monde qui ont fait des murs entre eux de suite de plusieurs problèmes sécuritaires, conflits militaires, trafics de dr*ogue, commerce, ter*rorisme, etc.
Certains murs sont de plus de 2000km, ils sont fait en barbelés, en béton, en piliers reliés, etc.

La RDC a une jeunesse à l’Est qui peut servir de main d’œuvre à très moindre coût, presque gratuite. A l’Est nous avons des pierres à Goma, du sable à Idjwi et du ciment produit localement… Notre pays n’est pas aussi pauvre pour ne pas être capable de se procurer des barbelés au cas où on fait un mur en métal entre la RDC et le Rwanda.

Lire Aussi:  RDC: Ce qui n'a pas encore été dit sur le soutien du Rwanda aux rebelles du M23

L’idée c’est de créer un mur physique avec des lumières et des caméras de surveillance le long de la frontière. Peut-être être sur ceci diminuera tant soit peu ces accusations et ces troubles qui sont censés pour les uns se dérouler seulement en RDC parce qu’au moins eux ils ont un territoire vaste où les gens peuvent facilement se ba*ttre.

Nos députés nous envoient des vidéos où ils parlent – parlent – parlent… Sans logique de pensée ni proposition concrète face à cette agr*ession.
Personnellement je les aime, j’ai voté pour eux et je leur fait confiance.

Qu’ils essaient de parler à l’assemblée, proposer au ministre de l’intérieur cette solution. L’idée est qu’elle va peut-être pas résoudre le problème en entier, mais qu’elle nous permettra d’essayer d’alléger la charge des accusations. Idée de PATRICK L’ANGE OLOMBE ( un jeune entrepreneur depuis la ville Goma )

Lire Aussi:  RDC : François Beya sollicite une mise en liberté provisoire

LIRE AUSSI: Situation au Nord-Kivu: Félix Tshisekedi active les leviers diplomatique et militaire

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

Le général Philémon Yav accusé de vouloir faciliter au M23 la prise de Goma

Le général Philémon Yav accusé de vouloir faciliter au M23 la prise de Goma

RDC-Rwanda: « Les FDLR sont plus un problème pour nous les congolais que pour les rwandais » (F. Tshisekedi)

RDC-Rwanda: « Les FDLR sont plus un problème pour nous les congolais que pour les rwandais » (F. Tshisekedi)

Nord-Kivu: L’armée accepte de reprendre les offensives contre le M23

Nord-Kivu: L’armée accepte de reprendre les offensives contre le M23

RDC/ Occupation de Bunagana : ce qu’a dit le ministre des affaires étrangères

RDC/ Bunagana : ce qu’a dit Christophe Lutundula

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.