Guerre près de Goma : Pour le FCC, cette situation est la conséquence d’une gouvernance chaotique, irresponsable et sans vision de Tshisekedi et de son gouvernement

Partager :

Dans une déclaration datée du 27 mai 2022 en rapport avec la guerre dans l’Est, particulièrement près de la ville de Goma entre les FARDC et le M23, le Front Commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila, dit condamner, avec la plus grande fermeté, la reprise des hostilités enclenchées par ce groupe rebelle avec le « soutien avéré » du Rwanda.

En outre, le FCC fustige l’absence d’anticipation du Gouvernement de la République face à une situation dont les signes d’alerte étaient perceptibles depuis plusieurs mois.

Dans la foulée, le FCC dit réaffirmer son indéfectible soutien aux FARDC qui, selon cette plate-forme de l’opposition, remplissent leur devoir dans des conditions particulièrement difficiles.

« Exprime sa solidarité avec les frères et soeurs de l’est, victimes de l’agression dont notre pays est l’objet à l’instigation et avec le concours actif de la personnalité rwandaise que celui qui est constitutionnellement charge de leur sécurité appelle affectueusement « frère ».

Présente ses condoléances les plus sincères aux familles des victimes, militaires et civiles, des affrontements en cours dans l’est de notre pays, et exprime sa profonde compassion aux milliers de nos concitoyens qui sont, de ce fait, jetés dans l’errance et forcés de vivre dans des conditions des plus précaires », lit-on dans cette déclaration.

Dans la foulée, le FCC dit dénoncer la gouvernance chaotique, irresponsable, sans vision et sans appréhension correcte des enjeux et des défis, entre Etats souverains de la région du Président Tshisekedi et de son gouvernement, gouvernance dont cette guerre est la triste conséquence.

Lire Aussi:  RDC : la présence des militaires rwandais signalée dans les villes frontières avec la Centrafrique

« Déplore le flou que, par des déclarations contradictoires de ses membres, et en dépit des évidences de la présence des troupes rwandaises dans les rangs du M23, le Gouvernement de la République entretient sur l’identité de ceux qui nous font la guerre dans les territoires de Rutshuru et Nyiragongo depuis le mois de mars », poursuit la déclaration.

Par ailleurs, le FCC exige du gouvernement des explications claires sur ses accords militaires et économiques avec le Rwanda, l’Ouganda et le Kenya, « accords conclus en toute opacité avec des anciens et, pour certains, actuels agresseurs de notre pays ».

Il invite le Gouvernement à prendre de toute urgence toutes les dispositions qui s’imposent afin que les militaires au front soient efficacement appuyés sur le plan logistique (armes, ration, soins aux blessés, primes…) et que les milliers de Congolais en déplacement forcé soient assistés d’une manière efficace et qui préserve leur vie et leur dignité.

Le FCC appelle ainsi le peuple congolais à se lever comme un seul homme pour dénoncer les actes du gouvernement qui frisent la complicité avec les ennemis de la République démocratique du Congo et les acteurs de la balkanisation du pays.

Pour rappel, le Gouvernement de la République a suspendu tous les vols de RwandAir à destination de la RDC. Son porte-parole a même annoncé que l’ambassadeur du Rwanda sera convoqué.

Ces mesures ont été prises en rapport avec la situation qui s’est produite près de Goma entre les FARDC et le M23, dont Kinshasa a reconnu le soutien.

LIRE AUSSI: RDC , M23 , Rwanda : Une solution pour mettre fin à tout ça

Partager :

Voir aussi

RDC : la présence des militaires rwandais signalée dans les villes frontières avec la Centrafrique

RDC : la présence des militaires rwandais signalée dans les villes frontières avec la Centrafrique

Vidéo : Paul Kagame appelle à la fin de l’instabilité politique en RDC

Vidéo : Paul Kagame appelle à la fin de l'instabilité politique en RDC

Goma : deux journées ville morte interdites par le Maire

Goma : deux journées ville morte interdites par le Maire

Martin Fayulu sur la loi Tshiani »de père et de mère : »pour moi, c’est une totale distraction

Martin Fayulu sur la loi Tshiani »de père et de mère : »pour moi, c’est une totale distraction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.