Kinshasa : Fatshi a besoin d’un bilan, Ngobila lui présente un parti politique

Partager :

C’est la chanson du moment à Kinshasa. Le gouverneur Gentiny Ngobila a « rempli » le stade des Martyrs à l’occasion de la sortie officielle de son parti politique, l’Alliance des Congolais Progressistes (ACP), le 28 mai 2022.

Il affirme soutenir le Chef de l’Etat et dit compter sur son nouveau parti politique pour lui assurer un deuxième mandat. Gros couac : le bilan de sa gestion à la tête de la ville de Kinshasa est mitigé et risque d’avoir un impact négatif sur l’image de Félix Tshisekedi auprès des Kinois en 2023.

C’est la fin de neuf mois d’intenses activités politiques pour Gentiny Ngobila et la quasi totalité de ses collaborateurs. Tous ou presque, y compris des ministres provinciaux, des bourgmestres et même de chefs de quartiers se sont activés pour mettre en place l’ACP.

Lire Aussi:  Ukraine - Russie: L'armée Ukrainienne affirme avoir tué 3500 Soldats Russes et a détruit 14 Avions

Des moyens financiers et techniques collosaux ont été mis à profit pour mobiliser la population afin d’assister à l’événement qui a paralysé tout Kinshasa le samedi dernier.

Pari gagné car, c’est dans un stade des Martyrs plein que Ngobila a prononcé son tout premier discours en qualité d’Autorité morale d’un parti politique.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.