Résultat « Rencontre entre Macky Sall et Vladmir Poutine « 

Partager :

Les pays africains sont des victimes innocentes de la guerre en Ukraine et la Russie devrait contribuer à alléger leurs souffrances, a déclaré le chef de l’Union africaine à Vladimir Poutine lors de leur réunion à Sotchi.

Après trois heures de discussions, Macky Sall a déclaré que le dirigeant russe avait promis de faciliter l’exportation de céréales et d’engrais. Il n’a toutefois pas donné de détails.

Avant le conflit, plus de 40 % du blé consommé en Afrique provenait de Russie et d’Ukraine. La guerre a exacerbé les pénuries causées par les mauvaises récoltes et l’insécurité.

Les prix des denrées alimentaires ont grimpé en flèche sur tout le continent depuis que la Russie a envahi l’Ukraine il y a 100 jours, poussant un grand nombre de personnes vers la faim.

Le Tchad a déclaré une urgence alimentaire nationale. Un tiers de la population a besoin d’une aide alimentaire, selon les Nations unies, et le gouvernement a lancé un appel à l’aide internationale.

Macky Sall a dit à M. Poutine qu’il devait être « conscient que nos pays, même s’ils sont loin du théâtre [de l’action], sont victimes de cette crise économique » causée par le conflit.

Il a également plaidé en faveur d’autres pays comme l’Asie, le Moyen-Orient et aussi l’Amérique latine.

M. Poutine a indiqué que les exportations pouvaient passer soit par le port d’Odessa, sur la mer noire, « ce qui est difficile, car les Ukrainiens doivent déminer », soit par le port de Marioupol, sur la mer d’Azov, contrôlé par la Russie, selon l’agence de presse AFP qui cite M. Sall.

Les ports ukrainiens de la mer Noire ont été bloqués pour les exportations depuis le début du conflit.

Le ministère russe de la Défense a déclaré que les navires transportant des céréales pouvaient quitter les ports ukrainiens de la mer Noire via des « couloirs humanitaires », la Russie étant prête à garantir leur sécurité, selon l’agence de presse Interfax citée par Reuters. Toutefois, la manière dont ces couloirs fonctionneraient n’est pas claire.

Avant la réunion, M. Poutine a déclaré qu’il était toujours du côté de l’Afrique, mais n’a pas mentionné explicitement la crise alimentaire du continent.

Comme de nombreux pays africains, le Sénégal a évité de prendre parti dans le conflit et le dirigeant sénégalais a également déclaré que l’approvisionnement en nourriture devait se faire « en dehors » des sanctions occidentales contre la Russie. Il a déclaré qu’il avait fait valoir ce point lors de son intervention devant le Conseil européen en début de semaine.

Vendredi, le président américain Joe Biden a rejeté les accusations selon lesquelles l’Occident est responsable de la hausse mondiale des prix.

« C’est une hausse des prix causée par Poutine. La guerre de Poutine a fait augmenter le prix des denrées alimentaires parce que l’Ukraine et la Russie sont deux des principaux paniers à pain du monde pour le blé et le maïs, produits de base de tant d’aliments dans le monde », a-t-il déclaré.

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

Francis N’gannou révèle ce qu’il s’est dit avec Ronaldo lors de leur rencontre

Le boxeur camerounais Francis Ngannou qui fait l’actualité ces derniers jours. De son départ de …

Qatar : rencontre Tshisekedi-Kagame à Doha annulée

La rencontre prévue ce lundi 23 janvier à Doha au Qatar entre les présidents de …

Coup dur pour Vladimir Poutine : Le président serait tombé dans les escaliers et déféqué sur lui

Coup dur pour Vladimir Poutine : Le président serait tombé dans les escaliers et déféqué sur lui

Russie – Ukraine/ Armes nucléaires: des généraux Russes créent l’inquiétude après une discussion

Russie - Ukraine/ Armes nucléaires: des généraux Russes créent l’inquiétude après une discussion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *