Paul Kagame : « Personne n’a d’intérêt à un conflit » entre le Rwanda et la RDC

Partager :

Dans une interview exclusive à France 24, le président rwandais Paul Kagame est longuement revenu sur l’accord de cessez-le-feu conclu cette semaine avec la République démocratique du Congo pour tenter d’apaiser les tensions entre les deux pays.

Le président rwandais Paul Kagame a accordé un entretien exclusif à France 24, auprès de notre envoyé spécial à Kigali, Marc Perelman. Alors qu’un vif regain de tensions avec la RD Congo voisine fait craindre un conflit ouvert entre les deux pays, Paul Kagame voit dans sa rencontre avec le président congolais Félix Tshisekedi, le 6 juillet, un progrès, et estime que « personne n’est intéressé par un conflit ».

Répondant aux allégations américaines selon lesquelles des troupes rwandaises seraient actives en RDC, Paul Kagame s’est dit « surpris » de constater que « chacun » soit aussi prompt à accuser le Rwanda, tout en demeurant silencieux au sujet d' »autres problèmes » qui sèment le trouble dans la région « depuis 25 ans ».

Le président rwandais a notamment fustigé l’action des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), un groupe armé formé en République démocratique du Congo en 2000, défendant les intérêts des Hutus rwandais réfugiés en RDC, et opposé à la présidence de Paul Kagame. Interrogé sur les prochaines élections prévues en 2024, il dit « envisager de se présenter pour 20 ans de plus ».

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

Regain de tension entre la RDC et le Rwanda

Trois sujets principaux au menu de cette émission.lire aussi:.La visite du pape en RDC Mais, …

L’ONU appelle le Rwanda et la RdC au dialogue pour désamorcer leur tension

L'ONU appelle le Rwanda et la RdC au dialogue pour désamorcer leur tension

Nord-Kivu : Kitshanga entre les mains du M23 soutenu par le Rwanda, l’armée parle d’un repli stratégique dans le but d’épargner les civils 

Les combattants du M23 occupent depuis le jeudi 26 janvier la cité de Kitshanga, dans …

Nord-Kivu : Kitchanga tombe sous contrôle des M23

Nord-Kivu : Kitchanga tombe sous contrôle des M23