Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine facilite l’obtention de la nationalité russe à tous les Ukrainiens

Partager :

Le président russe Vladimir Poutine a indiqué dans un décret, lundi 11 juillet 2022, que tous les Ukrainiens pourraient profiter d’une procédure facilitée pour obtenir la nationalité russe. Une mesure qui ne visait que certaines régions ukrainiennes jusqu’ici. La diplomatie ukrainienne « condamne fermement » et dénonce un « empiétement sur la souveraineté » du pays.

La Russie a annoncé faciliter l’accès à la nationalité russe pour tous les Ukrainiens, lundi 11 juillet 2022, élargissant une mesure qui jusqu’ici s’appliquait aux territoires ukrainiens qu’elle occupe.

du droit de demander la citoyenneté de la fédération de Russie selon la procédure simplifiée », est-il indiqué dans un décret du président Vladimir Poutine publié lundi

La diplomatie ukrainienne a dit quelques heures plus tard « condamner fermement » le décret du président russe Vladimir Poutine facilitant l’accès à la nationalité russe pour tous les Ukrainiens, y voyant un « nouvel empiétement sur la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine ».

Des distributions de passeport pour asseoir l’influence russe
Cette mesure élargit à tous les ressortissants ukrainiens cette procédure déjà approuvée en mai pour les habitants des régions ukrainiennes de Zaporijjia et de Kherson, que la Russie occupe en grande partie depuis son offensive lancée en février contre son voisin ukrainien. Les autorités d’occupation de ces deux régions ont déjà annoncé travailler à un référendum en vue d’une annexion par la Russie.

Moscou permettait aussi déjà l’accès à la nationalité russe pour les résidents des deux régions de Lougansk et Donetsk, dont le Kremlin a reconnu l’indépendance de l’Ukraine, ouvrant la voie à son offensive du 24 février.

La Russie est accusée de distribuer les passeports russes chez ses voisins pour y asseoir son influence. Avant l’Ukraine, elle a fait de même dans les régions séparatistes d’Ossétie du Sud et d’Abkhazie, en Géorgie, et celle de Transnistrie, en Moldavie.

L’Ukraine, la Géorgie et la Moldavie sont toutes d’ex-républiques soviétiques ayant des ambitions pro-occidentales.

L’Ukraine « condamne fermement »

« Le ministère des Affaires étrangères condamne fermement le décret du président de la Fédération de Russie », a-t-il indiqué dans un communiqué, ajoutant que « la décision mentionnée constitue un nouvel empiétement sur la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine, incompatible avec les normes et principes du droit international. »

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

Ukraine / Les Russes expliquent comment ils ont pris la ville de Soledar en tuant 700 militaires

L’armée russe a officiellement annoncé la prise de la ville de Soledar, théâtre d’une intense …

Ukraine / Voici la violente réponse de la Russie après la mort de ses 63 militaires (photo)

Ukraine / Voici la violente réponse de la Russie après la mort de ses 63 militaires (photo)

Ukraine: La Russie bombarde un hôtel qui abritait des mercenaires de l’OTAN

Ukraine: La Russie bombarde un hôtel qui abritait des mercenaires de l’OTAN

Ukraine: l’Occident cherche à «diviser» la Russie, fustige Poutine

Ukraine: l'Occident cherche à «diviser» la Russie, fustige Poutine