Des professeurs d’universités décrètent la grève sur toute l’étendue du territoire national

Partager :

Le Réseau des Associations des Professeurs des Universités et Instituts supérieurs du Congo (RAPUICO) a décidé d’entrer, de nouveau, en grève sèche.

Cette grève se justifie du fait que le gouvernement « n’a pas respecté les accords dit “de Bibwa”.

Cette décision a été prise lors de l’Assemblée générale extraordinaire du RAPUICO tenue le jeudi 22 septembre, et rendue publique dans un communiqué.

Lire Aussi:  Kinshasa : le gouverneur interdit la marche des professeurs de l’UNIKIN pour exiger la révocation de Muhindo Nzangi

À cet effet, les professeurs membres de ce syndicat conditionne la reprise des activités académiques au paiement de la totalité de deux (2) tranches pour les véhicules chez le concessionnaire et de prime de recherche, conformément aux accords de Bibwa.

Le RAPUICO dit prendre, pour témoin, la communauté internationale et nationale « sur toutes conséquences qui découleront de cet arrêt d’activité ».

Sans surprise, cette décision va perturber une fois de plus le calendrier académique déjà fragile, au détriment des étudiants.

Lire Aussi:  Kinshasa : le gouverneur interdit la marche des professeurs de l’UNIKIN pour exiger la révocation de Muhindo Nzangi

ACTU7.CD

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :