RDC : Félix Tshisekedi souhaite le départ de la MONUSCO avant 2024

Partager :

Le chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, estime que la MONUSCO n’a pas sa place en RDC après les élections de 2023.

Il l’a dit, le vendredi 23 septembre, au cours d’une interview accordée à la Radio France Internationale (RFI) et France 24.

« Nous devons regarder le rôle que la MONUSCO doit jouer, parce qu’il lui reste très peu de temps (…) Il n’y a pas encore de calendrier de départ comme tel, mais je pense bien que la MONUSCO devra partir avant le délai prévu, c’est-à-dire 2024 », a-t-il dit.

« À mon avis, au-delà des élections de décembre 2023, je crois qu’il n’y aura plus de raison que la MONUSCO reste », a ajouté Félix Tshisekedi.

La MONUSCO fait l’objet de critiques depuis un certain temps en République démocratique du Congo. Elle est accusée de ne pas avoir accompli sa mission, celle de stabiliser le pays.

La population de l’Est, où les violences des groupes armés sont enregistrées presque chaque jour, a organisé une série de manifestations pour exiger son départ.

En outre, ce qui a poussé davantage les uns et les autres à réclamer la fin du mandat de la MONUSCO sans délai, c’est la récente déclaration du secrétaire général des Nations Unies selon laquelle le M23, l’une des forces négatives dans l’Est de la RDC, « est une armée moderne avec des équipements lourds, plus perfectionnés que ceux de la MONUSCO ».

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

Tensions RDC -Rwanda : En fin Félix Tshisekedi pénètre le service de renseignement de Kagame

Tensions RDC -Rwanda : En fin Félix Tshisekedi pénètre le service de renseignement de Kagame

Le président kényan William Ruto est arrivé à Kinshasa

Le président kényan William Ruto est arrivé à Kinshasa

RDC: 10 ans plus tard, le retour du M23 aux portes de Goma

RDC: 10 ans plus tard, le retour du M23 aux portes de Goma

Guerre du M23: c’est Félix Tshisekedi qui est visé car devenu « mauvais » aux yeux du Rwanda (Dany Banza)

Guerre du M23: c'est Félix Tshisekedi qui est visé car devenu "mauvais" aux yeux du Rwanda (Dany Banza)

error: Content is protected !!