Guerre en Ukraine: fus!llade dans un centre de recrutement de l’armée russe, un militaire blessé

Partager :

Un homme a ouvert le feu lundi dans un centre de recrutement de l’armée russe en Sibérie, blessant grièvement un militaire qui y travaillait, a indiqué un responsable, en pleine mobilisation partielle pour combattre en Ukraine.

« Le commissaire militaire Alexandre Elisseïev est en réanimation, dans un état très grave (…) Le tireur a été immédiatement arrêté. Il sera obligatoirement puni! », a indiqué sur Telegram le gouverneur de la région d’Irkoutsk, Igor Kobzev.

Il a précisé que la fusillade a eu lieu dans le centre de recrutement militaire d’Oust-Ilimsk, une ville industrielle située en pleine Sibérie, à 600 kilomètres au nord d’Irkoutsk.

Dans un communiqué, le Comité d’enquête russe a précisé que le suspect était un habitant de cette ville âgé de 25 ans.

Cet incident survient alors que des protestations se sont fait entendre en Russie contre la mobilisation partielle ordonnée le 21 septembre par Vladimir Poutine.

Selon l’ONG OVD-Info, plus de 2.300 personnes ont été interpellées depuis cette annonce lors d’actions contre la mobilisation militaire.

D’importants départs de Russes vers des pays frontaliers ont également été signalés.Un tweet a été intégré à cet endroit.

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire ‘twitter’ pour afficher ce contenu. Un tweet a été intégré à cet endroit.

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire ‘twitter’ pour afficher ce contenu. Un tweet a été intégré à cet endroit.

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire ‘twitter’ pour afficher ce contenu.

« Le commissaire militaire Alexandre Elisseïev est en réanimation, dans un état très grave (…) Le tireur a été immédiatement arrêté.

Il sera obligatoirement puni! », a indiqué sur Telegram le gouverneur de la région d’Irkoutsk, Igor Kobzev.

Il a précisé que la fusillade a eu lieu dans le centre de recrutement militaire d’Oust-Ilimsk, une ville industrielle située en pleine Sibérie, à 600 kilomètres au nord d’Irkoutsk.

Dans un communiqué, le Comité d’enquête russe a précisé que le suspect était un habitant de cette ville âgé de 25 ans.

Cet incident survient alors que des protestations se sont fait entendre en Russie contre la mobilisation partielle ordonnée le 21 septembre par Vladimir Poutine.

Selon l’ONG OVD-Info, plus de 2.300 personnes ont été interpellées depuis cette annonce lors d’actions contre la mobilisation militaire.

D’importants départs de Russes vers des pays frontaliers ont également été signalés.

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

Russie – Ukraine/ Armes nucléaires: des généraux Russes créent l’inquiétude après une discussion

Russie - Ukraine/ Armes nucléaires: des généraux Russes créent l’inquiétude après une discussion

Guerre en Ukraine: la Russie acte la fin de la mobilisation partielle

Guerre en Ukraine: la Russie acte la fin de la mobilisation partielle

Drones iraniens en Ukraine : la Russie et l’Iran nient, l’Europe prépare des sanctions

Drones iraniens en Ukraine : la Russie et l’Iran nient, l’Europe prépare des sanctions

Guerre en Ukraine: l’aviation militaire russe portée disparue

Guerre en Ukraine: l'aviation militaire russe portée disparue

error: Content is protected !!