Bunagana : Devant le Conseil de sécurité de l’ONU, Kinshasa rejette toutes discussions avec des troupes rwandaises

Partager :

Le représentant congolais auprès de l’ONU s’est exprimé le vendredi devant le Conseil de sécurité de cette institution.

Georges Nzongola Ntalaja a demandé à cet organe des Nations unies d’exiger le » retrait immédiat » et « sans conditions » des troupes rwandaises et du M23 dans la cité de Bunagana, occupée il y a plus de trois mois déjà. »

Pendant que se tient cette réunion, la localité de Bunagana, située dans l’Est de la RDC, est toujours occupée par le Rwanda, sous couvert du M23.

Cette énième agression est inacceptable et le Conseil, qui est très bien informé par son propre groupe d’experts, ne doit pas continuer à fermer les yeux « , a lâché le représentant congolais auprès de l’ONU.

Il a demandé au Conseil de sécurité de rejoindre clairement et sans ambiguïté la position du gouvernement congolais.

Georges Nzongala a martelé qu’il « n’y aura pas de discussions possibles avec les troupes étrangères présentes en RDC ».

Il demande aux pays d’origine de ces groupes négatifs de mettre en place des processus et des conditions adéquates pour absorber ces combattants.

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

RDC: Un dissident du groupe rebelle M23 monte un mouvement pour les combattre

RDC: un dissident du groupe rebelle M23 monte un mouvement pour les combattre

Agression Rwandaise contre la RDC, une fois de plus Kagame nargue le monde

Agression Rwandaise contre la RDC, une fois de plus Kagame nargue le monde

RDC: Début ce lundi du processus de Nairobi sur le rétablissement de la paix et de la sécurité en RDC

RDC: Début ce lundi du processus de Nairobi sur le rétablissement de la paix et de la sécurité en RDC

Sud-Kivu : les FARDC et l’armée burundaise lancent une offensive contre le groupe armé FNL et tuent 40 miliciens

Sud-Kivu : les FARDC et l’armée burundaise lancent une offensive contre le groupe armé FNL et tuent 40 miliciens

error: Content is protected !!