Kinshasa : Interdiction aux policiers roulage d’arrêter les conducteurs à cause du permis de conduire

Partager :

Les éléments de la Police de Circulation Routière (PCR) de la ville de Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, sont désormais interdits d’arrêter les conducteurs à cause du permis de conduire.

C’est le général Sylvano Kasongo, chef de la police de Kinshasa, qui l’a annoncé lors d’une parade dont un extrait est parvenu à votre Rédaction ce mardi 4 octobre 2022.

Le commissaire divisionnaire adjoint justifie son interdiction du fait que ça fait, à ce jour, plusieurs années que le pays ne délivre plus de permis de conduire.

« Vous créez des infractions pour rien, sous prétexte de demander le permis. Et celui qui n’en a pas vous l’arrêtez. Jusqu’à présent, il n’y a pas de permis de conduire au pays. Toi tu vas demander le permis pourquoi ? Les permis ont expiré.

Les autorités n’ont pas encore fait de nouveaux permis, nous attendons que le ministère des Transports le fasse. Toi tu vas demander ça pourquoi ? C’est pour le vol. Arrêtez ça », a dit d’un ton ferme le général Sylvano Kasongo. 

Pour rappel, le nouveau permis de conduire devait être disponible avant le 30 mai de cette année. Cette annonce était contenue dans le communiqué signé par Cherubin Okende, ministre des Transports, voies de communication et désenclavement, le 10 février dernier.

Ce membre du Gouvernement Sama Lukonde avait informé l’opinion publique que le processus de recrutement du partenaire pour la production des permis de conduire biométriques sécurisés avec puce, déclenché depuis 2017, avait atteint la phase de conclusion.

« En même temps, le ministère des Transports porte à la connaissance du public que, sans préjudice des dispositions de la loi N° 78/022 du 30 août 1978, portant nouveau code de la route, notamment en ses articles 69, 70 et 72,

les permis de conduire délivrés avant la mesure de suspension restent valables jusqu’à la délivrance du nouveau permis sus évoqué », avait rappelé le communiqué de Chérubin Okende.

Signalons par ailleurs que le gouvernement congolais avait annoncé le 22 septembre 2017 la suspension de l’octroi du permis de conduire.

Cette mesure était prise dans la perspective de la « mise en circulation des permis de conduire véritablement biométriques à travers toute l’étendue de le République démocratique du Congo», selon un communiqué du vice-premier ministre, ministre des Transports et Voies de communication de l’époque, José Makila. 7sur7.cd/ via Magzote.com

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

RDC/ Kinshasa : 3 morts et une dizaine de blessées dans 3 accidents de circulation

Kinshasa : 3 morts et une dizaine de blessés dans 3 accidents de circulation

Kinshasa : 4 morts et des blessés dans un accident de la route à Mont-Ngafula

Kinshasa : 4 morts et des blessés dans un accident de la route à Mont-Ngafula

Kinshasa / PNC : Quiconque arrêtera une personne qui a la morphologie des rwandais sera interpellé

Kinshasa / PNC : Quiconque arrêtera une personne qui a la morphologie des rwandais sera interpellé

Kinshasa : bouclage des communes de Lingwala et de Kinshasa par la police

Kinshasa : bouclage des communes de Lingwala et de Kinshasa par la police

error: Content is protected !!