Rwanda President Paul Kagame attends a press conference on the sidelines of the World Economic Forum (WEF) annual meeting in Davos on May 25, 2022. - US pharmaceutical giant Pfizer stated it would sell its patented drugs at a not-for-profit basis to the world's poorest countries, as part of a new initiative announced at the World Economic Forum in Davos. (Photo by Fabrice COFFRINI / AFP)

Agression Rwandaise contre la RDC, une fois de plus Kagame nargue le monde

Partager :

L’absence du président rwandais au mini-sommet de Luanda est interprétée dans tous les sens mais convergeant vers une seule conclusion; Paul Kagame vient une fois de plus de narguer le monde au moment où, on l’attendait le moins.

Les chefs d’État présents dans la capitale angolaise se sont contentés de la présence de Vincent Biruta, ministre rwandais des affaires étrangères représentant le président de la République empêché.

Alibi, notent plusieurs analystes qui n’en reviennent pas tant la matière traitée était d’une importance non de moindre bien que contre Kigali à lire seulement les décisions qui sont sorties de cette rencontre.

Vincent Biruta l’a appris à ses dépens. Le M-23 sommé de déposer les armes dès ce vendredi 25 novembre et de se retirer du territoire congolais dès le 27 novembre. Les choses se précipitent contre ce mouvement terroriste.

À la date butoir, si rien n’est fait, la force régionale se verra dans l’obligation d’intervenir pour désarmer de force les pseudos rebelles et imposer la paix.

Paul Kagame qui savait à l’avance qu’il va pleuvoir sur lui, a séché la réunion. Son absence n’a pas réduit néamoins la volonté des participants d’aller de l’avant dans le cadre du processus de Luanda.

Les dés sont jetés n’en déplaise à Kigali. Et à réaliser que la guerre dans l’Est de la RDC réjouisse le dirigeant rwandais, cela ne peut qu’étonner. Il y a anguille sous roche, tonne un analyste, spécialiste des grands lacs…

Au-delà de tout, il faut dire que le Congo et son peuple ont besoin de la paix. D’où son adhésion aux processus de Luanda et de Nairobi que d’aucuns saluent sans ménagement. Actu7/ via Magzote.com

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

Nord-Kivu : poursuite des affrontements entre les FARDC et le M23 à Kitshanga

Des combats se sont poursuivis ce mardi 31 janvier matin entre l’armée et les rebelles …

Sur ordre des FARDC, les officiers rwandais quittent tous les mécanismes militaires régionaux basés à Goma

Les officiers militaires délégués du Rwanda dans différentes structures régionales basées à Goma ne participeront …

Felix Tshisekedi demande à l’ONU d’infliger les sanctions aux autorités rwandaises et aux terroristes du M23

Le Président Félix- Tshisekedi demande au Conseil de sécurité de l’ONU d’infliger des sanctions individuelles …

Rutshuru : un notable appelle les FARDC, la MONUSCO et l’EAC à préserver la population des représailles du M23 à Bwito

 lire aussi:RDC/ Rutshuru : la population de Bwito s'inquiète de l’avancée… Un notable de la …