Nord-Kivu: reprise des combats entre le M23 et d’autres groupes armés à Rutshuru

Partager :

Des combats ont opposés, mardi 29 novembre, les rebelles du M23 aux combattants des groupes armés de FDLR et de Maï-Maï Nyatura au village Kishishe, dans le groupement Bambo, territoire de Rusthuru (Nord-Kivu).

Des sources locales rapportent que des tirs ont été entendus entre 6 heures et 9 heures locales, dans cette partie du Nord-Kivu.

Selon les mêmes sources, les rebelles du M23 tentaient de reprendre le contrôle de Kishishe qu’ils ont perdu la semaine dernière à l’issue des accrochages avec les FARDC, les miliciens et les FDLR.

Des sources diversifiées dans la zone précisent que les rebelles du M23 font face, depuis une dizaine de jours, aux attaques des groupes armés locaux et étranger, en l’occurrence les FDLR, sur plusieurs fronts.

Les combattants locaux qui s’affrontent au M23 sont les Maï-Maï APCLS et ceux de Nyatura CMC qui sont déployés entre Kitshanga et Chumba, groupement Bishusha pour empêcher le M23 de faire leur assaut sur Kitshanga.

D’autres factions Nyatura et Maï-Maï mènent des attaques répétées contre le M23 entre Katale et Biruma, sur la route nationale numéro 2 au territoire de Rutshuru et entre Nkwenda et Kisharu, dans le groupement Binza.

Certains défenseurs des droits humains craignent que ce conflit ne se cristallise en violences tribales.

C’est par exemple sur l’axe Bwiza-Kitshanga-Burungu où les membres de certaines communautés fuient leurs milieux de vie après avoir été  ciblés par des miliciens Maï-Maï.

Avez vous aimez cet article ? N'hésitez pas de vous abonner sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir 👇👇

Partager :

Voir aussi

Nord-Kivu : poursuite des affrontements entre les FARDC et le M23 à Kitshanga

Des combats se sont poursuivis ce mardi 31 janvier matin entre l’armée et les rebelles …

Felix Tshisekedi demande à l’ONU d’infliger les sanctions aux autorités rwandaises et aux terroristes du M23

Le Président Félix- Tshisekedi demande au Conseil de sécurité de l’ONU d’infliger des sanctions individuelles …

Rutshuru : un notable appelle les FARDC, la MONUSCO et l’EAC à préserver la population des représailles du M23 à Bwito

 lire aussi:RDC/ Rutshuru : la population de Bwito s'inquiète de l’avancée… Un notable de la …

Nord-Kivu : 3 radios communautaires de Mweso ferment à la suite des menaces du M23

Trois radios locales qui émettent dans l’agglomération de Mweso, dans le territoire de Masisi, sont …